Maxime Rouayroux

Batterie - percussions

C'est en désossant le piano de ses grands parents qu'enfant Maxime découvre la beauté du son.

Les pieds, les mains, les cordes, le bois, la voix, tout entre en résonance au contact de ce vieil instrument qui lui permet déjà de

grands voyages.

Quelques années d'études de piano à l'école de musique de son village, puis à 19 ans premiers cours de batterie à Montpellier.

 

Après trois années de cours dans la classe de jazz du CNR de Marseille, il obtient sa médaille de jazz en 2011 au CRR de Montpellier. Parallèlement il se forme auprès de Joël Allouche.

 

Batteur intuitif et sensitif, Maxime axe très vite son travail autour de l'improvisation, mais n'hésite pas à aller vers de multiples univers musicaux.

Il officie dans de nombreuses formations de musiques improvisées, actuelles ou traditionnelles et participe activement au développement du jazz dans la région Languedoc Roussillon (membre du collectif KOA).

 

Il s’est produit dans de nombreux festivals et salles du sud de la France : Jazz sous les châtaigniers, Festival de Radio France, Jazz à Toulon, Jazz à Porquerolles, jazzèbre, Jazz à Junas, Rencontres Koa...et a été finaliste aux tremplins «Jazz à Vienne» (2008­Atipa Quartet), et «Jazz à la Défense» (2012­Looking For Abraxas).

 

Au grès des rencontres et master­class il croise de nombreux musiciens et a pu travailler notamment avec Fabrizio Cassol (Aka Moon), Marc Ducret, Serge Lazarévitch, Philippe Renaud, Jean­Luc Lehr (Magic Malik), Michel Marre, Julien Lourau, Fred Pasqua, Brice Soniano, Guilhem Verger...

Il est également membre fondateur du groupe de rock indé VOLIN.