Sybille Wilson

Mise en scène

Sybille Wilson, metteur en scène franco-britannique née à Bruxelles, étudie le violon au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles avant d’obtenir en 1999 une licence en musicologie et en littérature à l’Université de Cambridge. Elle passe une année à l’Ecole Normale Supérieure de Paris en tant qu’étudiante étrangère et à la Scuola Normale de Pise où elle entame des recherches sur le Théâtre Futuriste Italien.
Elle est aussi lauréate du Cambridge Chamber Music Award et obtient le Performance Degree du Royal School of Music en violon.
Elle se forme par ailleurs en techniques de l’acteur à l’Ecole Claude Mathieu à Paris.

Metteur en scène d’opéra et de spectacles musicaux, elle monte depuis 2002 des productions en Allemagne (Frankfurtoper), en France (Opéra de Marseille / Théâtre La Criée de Marseille, Festival d’Art Lyrique d’Aix en Provence, Opéra de Lille) et en Belgique (Théâtre Royal de la Monnaie, Théâtre Royal du Parc, Bozar, Operastudio Vlaanderen, Festival de Wallonie, etc) et dirige des artistes prestigieux tels José Van Dam, Cédric Tiberghien, Marie Hallynck, l’Ensemble Oxalys, Maurane, Maureen Dor à travers des projets atypiques.

Elle privilégie les formes transversales et écrit des spectacles où musique - source d’inspiration première pour elle - se mêle à magie, danse, dessin, texte, documentaire cinématographique, etc. Elle collabore régulièrement, dans ses spectacles, avec des chorégraphes dont Arco Renz et Johanne Saunier, des artistes visuels comme Zhuang Huan, Anne Roger-Lacan et Kitty Crowther, ou encore le magicien Philippe Beau et le scénographe Jim Clayburgh.

Très intéressée par l’opéra contemporain, elle a eu l’occasion de participer à plusieurs créations mondiales. Récemment l’Ensemble Musicatreize lui a confié la mise en scène d’une trilogie d’opéras, les Cantates Policières sur des musiques de Juan Pablo Carreño, Alessandro Markéas et Philippe Schoeller et des livrets Sylvain Coher. Elle travaille par ailleurs avec Robert Lepage au Québec sur l’opéra de Kaija Saariaho l’Amour de Loin, dont elle assurera la reprise au Metropolitan Opera de New York en 2016.

Sybille Wilson a été assistante et dramaturge de metteurs en scène et chorégraphes tels Robert Lepage, Bob Wilson, Trisha Brown, Luc Bondy, Christoph Marthaler, Ann-Teresa de Keersmacker, Christof Loy, Matthew Jocelyn et Günther Krämer. Elle assure des reprises de productions à La Scala de Milan, à Covent Garden, à San Francisco Opera, au Festival d’Aix en Provence, au Théâtre Royal de la Monnaie, à l’Opéra National de Paris- Bastille etc.

Sensible également à la création jeune public, Sybille Wilson a été metteur en scène associée aux Jeunesses Musicales de Belgique francophone et à L’Orchestre Philharmonique de Liège entre 2003 et 2009.
Elle crée par ailleurs des formes originales de spectacles pédagogiques pour le Festival d’Aix en Provence, pour les Jeunesses Musicales de Belgique francophone et pour les Jeunesses Musicales de France, spectacles qui sont régulièrement repris en France et en Belgique.
Elle est interprète (violon - texte) dans certains de ses spectacles.

Sybille Wilson a enseigné au Conservatoire Royal de Musique, à La Chapelle Musicale Reine Elisabeth à Bruxelles (cours d’art lyrique) et à l’Operastudio Vlaanderen à Gand. Elle est invitée régulièrement à intervenir au Festival d’Aix en Provence pour mener des ateliers de mise en scène.

www.sybillewilson.com